Tesla devance Toyota pour devenir le plus grand constructeur automobile au monde

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

POINTS CLÉS

  • Tesla vient de devenir le constructeur automobile le plus coté au monde, sa valeur marchande vient de dépasser celle de Toyota pour la première fois.
  • Les actions de Tesla ont rebondi de plus de  5 % pour atteindre un nouveau record historique de 1135 dollars, donnant ainsi à l’entreprise une valeur d’environ 206,5 milliards de dollars, contre une évaluation de Toyota d’environ 202 milliards de dollars.

Ce mercredi, Tesla est officiellement devenu le constructeur automobile le plus coté au monde, avec une capitalisation boursière qui a dépassé celle de Toyota pour la première fois dans l’histoire.

Les actions de Tesla ont bondi de 5 % pour atteindre un nouveau record historique de 1135 dollars, donnant à l’entreprise une valeur boursière d’environ 206,5 milliards de dollars, contre une évaluation de Toyota d’environ 202 milliards de dollars.

Cette étape souligne le grand enthousiasme des investisseurs pour la firme d’Elon Musk, qui n’a toujours pas réalisé de bénéfices sur une base annuelle, en plus le stock des voitures a plus que doublé cette année à cause du virus chinois, grimpant de 170 %.

Alors que Tesla a peut-être dépassée Toyota en termes de valeur marchande, celle-ci est loin derrière en termes de  production réelle de voitures.

Ainsi, pour la période terminée le 31 mars, Tesla a déclaré avoir produit environ 103 000 véhicules  – 15 390 modèles S et X et 87 282 modèles 3 et Y. Au cours de la même période, Toyota a produit 2,4 millions de véhicules.

De plus, lorsque l’on examine la valeur boursière de chaque entreprise, qui comprend la dette, la valeur des 290 milliards de dollars de Toyota dépasse les 252 milliards de dollars de Tesla, selon les données de FactSet, à mars.

Alors que les investisseurs ont fait monter en flèche le prix des actions, certains analystes pensent que le titre, qui se négocie à plus de 300 fois les bénéfices annuels, n’est pas soutenu par les fondamentaux d’une croissance réelle soutenue.

Pour eux, cette envolée en Bourse de Tesla, avec une capitalisation qui a doublé en cinq mois, rapproche la marque plus des géants du numérique (Facebook, Google…) plutôt que d’un constructeur automobile.

Pour Nicolas Chéron, qui est analyste boursier, Tesla coche toutes les cases d’une bulle boursière et compare la situation au Bitcoin : Nous avons une accélération soudaine et rapide du prix de l’action et une surmédiatisation qui accélère d’autant plus ce phénomène dans un contexte boursier favorable post-covid
Partager.

Les commentaires sont fermés.