Les co-fondateurs de Google démissionnent de la tête de la société mère Alphabet

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, quittent leurs fonctions au sein de la société mère, Alphabet.

Sundar Pichai, qui dirige Google en tant que PDG depuis plus de quatre ans, restera en poste et deviendra également PDG d’Alphabet.

Larry Page était le PDG d’Alphabet, tandis que Sergey Brin en était le Président. Tous les  deux ont été beaucoup absents des événements de la société au cours de ces derniers mois. Et aucun des deux n’a était présent aux séances hebdomadaires de questions-réponses avec les employés. Par exemple, cet été, Larry Page n’a pas assisté à la réunion avec les actionnaires d’Alphabet, même s’il occupait toujours le poste de PDG.

Cette nouvelle a été annoncée mardi sur le blog de Google, affirmant que la société avait “évolué et mûri” au cours des deux décennies qui ont suivi sa création.

“Aujourd’hui, en 2019, si l’entreprise était une personne, ce serait un jeune adulte de 21 ans et il serait temps de sortir de l’ombre, ont-ils déclaré.

“Bien que ce fût un privilège immense d’être impliqué profondément dans la gestion quotidienne de la société depuis si longtemps, nous pensons qu’il est temps d’assumer le rôle de parents fiers et d’offrir des conseils et de l’amour”

 

Rappelons que Page et Brin ont lancé le géant des moteurs de recherche en 1998 dans la Silicon Valley, en Californie.

Alphabet, qui détient également la société de technologie automobile Waymo, la société de logiciels de santé Verily et plusieurs autres entreprises, a vu le jour en 2015 dans le cadre d’une restructuration d’entreprise. Larry Page souhaitait se concentrer sur ces nouvelles entreprises tout en laissant à Pichai la plus grande unité d’Alphabet à savoir Google avec toutes les décisions opérationnelles qui en découlent.

Cependant, Les deux fondateurs ont promis qu’ils envisageaient de rester activement impliqués en tant que membres du conseil d’administration et actionnaires, et ont félicité Pichai pour sa direction de la société.

Mais les deux cofondateurs détiennent toujours plus de 50 % des actions d’Alphabet avec le droit de vote. Selon un rapport déposé en avril par Alphabet SEC (US Securities and Exchange Commission), Page détient 42,9 % des actions de catégorie B de la société et 26,1 % de ses droits de vote. Brin détient 41,3 % des actions de catégorie B et 25,2 % des droits de vote.

Les effectifs de Google ont presque doublé depuis l’entrée de Pichai au poste de directeur général, passant d’une entreprise de 59 000 employés à 114 000 aujourd’hui.

Les actions de Google quant à elles ont augmenté de moins de 1 % après cette annonce mardi.

Pour l’histoire, Brin et Page se sont rencontrés quand ils étaient étudiants à l’université de Stanford en 1995 pour créer l’entreprise peu après. Ce qui avait commencé comme projet de cataloguer Internet en pleine croissance est maintenant devenu l’une des sociétés les plus puissantes au monde. Google domine la recherche en ligne et la publicité numérique. Il est difficile de passer toute une journée sans utiliser l’un des services de Google : outils en ligne, messagerie électronique, systèmes informatiques en cloud, plans, téléphones et haut-parleurs intelligents.

Page a abandonné ses études à Stanford pour lancer Google et n’a pas été diplômé. Il a grandi dans le Michigan, où son défunt père, Carl, était un informaticien et un pionnier de l’intelligence artificielle. Sa mère enseignait la programmation informatique. Page a commencé à travailler sur des ordinateurs personnels à l’âge de 6 ans en 1979, époque à laquelle les ordinateurs personnels étaient rares.

 

Partager.