Microsoft bat Google en valeur sur le marché boursier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

753 milliards de dollars, c’est l’évaluation actuelle du marché de Microsoft. Un chiffre astronomique et vertigineux.

Ce chiffre est important non seulement par le nombre qu’il représente en tant que tel, mais également parce que c’est la première fois en trois ans que Microsoft a dépassé la Société Alphabet (la société mère de Google) pour un montant de plus de 10 milliards de dollars. Il est à noter que 90% des revenus de Google sont eux issus de la publicité.

Ce succès probablement temporaire fait de la société dirigée par Satya Nadella la troisième plus importante entreprise au monde en matière d’évaluation de marché, derrière Apple qui reste le numéro 1 des entreprises les plus appréciées dans le monde avec 923 milliards de dollars, et Amazon qui est en deuxième position avec 782 milliards de dollars.

La société a augmenté ses actions après que l’ancien PDG Steve Ballmer a annoncé sa retraite (en 2013) de la société fondée par Bill Gates en 1975. En février 2014, le conseil de direction, nomme Satya Nadella pour le remplacer.

Même si Ballmer, n’a pas marqué les grandes révolutions de son ère, il a parié sur un grand nombre d’innovations, mais il n’a pas été assez frappant pour rivaliser. C’est ainsi que Microsoft perdait les batailles une à une dans le domaine des recherches sur Internet, des téléphones portables, du contenu multimédia et du cloud. Mais ceci n’a pas empêché Ballmer d’être un PDG extrêmement efficace si l’on se concentre sur les chiffres. Il a triplé les ventes de Microsoft, et a obtenu que ses avantages soient passés de 9.000 à 22.000 millions de dollars pendant son règne.

La clé de ce succès actuel réside peut- être dans la diversification des activités, qui ont fini par couvrir une gamme de solutions et de modèles d’affaires beaucoup plus larges. De la dépendance traditionnelle à Windows ou Office nous sommes passés à une situation dans laquelle le service cloud, ou l’entrée sur certains marchés “expérimentaux” donnent de très bons résultats. Tel est le cas de l’informatique quantique, de l’intelligence artificielle ou de la réalité mixte, des domaines qui sont un pari clair pour l’avenir par Microsoft qui, bien qu’il ait perdu la bataille cruciale sur le marché du mobile, a réussi à atténuer le problème.

Chasse aux dollars “trillion”

Chacun de ces quatre Gafas pourrait être les premiers à dépasser le «billion» de dollars, ce qui équivaudrait à un trillion en notation courte. Un jalon qui confirmerait sans aucun doute l’ampleur de ces mastodontes technologiques.

Certains analystes estiment que Microsoft pourrait dépasser cette capitalisation boursière d’ici la fin de 2018, même si Apple sera sûrement le premier à franchir cette étape.

Pour ceux qui songent à investir, les actions de Microsoft, dépassent actuellement les 100 $.

Partager.

Les commentaires sont fermés.