Google Chrome va moins consommer la batterie de votre ordinateur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le célèbre navigateur de Google, Chrome, bien connu pour consommer RAM et électricité de façon excessif, devrait bientôt passer au régime sec.

Dans une mise à jour qui pourrait bientôt arriver pour la version grand public, le navigateur va changer de comportement pour les onglets en arrière-plan et sera repensé afin d’économiser jusqu’à 2 heures de batterie pour un ordinateur portable.

Puisque depuis sa sortie, certes Chrome s’est progressivement gravé une réputation de navigateur puissant, et blindé de fonctionnalités… néanmoins, il a aussi la mauvaise réputation de dévorer abondamment toute la RAM et la batterie qui lui passent sous la main.

Google semble être conscient de ces faiblesses et travaille assidûment afin de le mettre au régime sec. C’est en tout cas ce que semble dévoiler TheWindowsClub relayé par Engadget.

Cette fonctionnalité dans la version bêta, détectée dans Chrome et qui pourrait bien faire son arrivée dans la version définitive, devrait permettre d’économiser une quantité significative de batterie et de RAM. Techniquement, le navigateur va geler les différents minuteurs JavaScript quand ils ne seront pas nécessaires, ainsi que certaines fonctionnalités des onglets en arrière-plan comme celles qui suivent la position de votre souris.

Malgré ces changements qui peuvent sembler assez limités, ils pourraient cependant avoir un impact très concret sur l’autonomie de la batterie, pour cela Google aurait ainsi effectué des tests en ouvrant 36 onglets en arrière-plan en plus d’un onglet vierge au premier plan.

Niveau résultat, c’est assez formidable puisque cette expérience aurait permis d’économiser presque deux heures de batterieCe bénéfice n’était apparemment pas aussi impressionnant lors de la lecture d’une vidéo YouTube, mais le gain constaté de 36 minutes, est toutefois significatif.

D’après Slashgear, il n’y’a aucune garantie que cette fonctionnalité soit déjà présente dans la prochaine version de Chrome mais ce n’est probablement qu’une question de temps avant qu’un système de ce genre ne soit intégré au navigateur.

Partager.

Les commentaires sont fermés.