OVH : l’hébergeur français pourrait entrer en bourse en 2021

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

OVH, rival d’Amazon sur le cloud

Nous pouvons sans modestie considérer OVH, comme Le rival européen d’Amazon sur le cloud. L’entreprise fondée en 1999 par Octave Klaba à Roubais, possède 30 Datacenters sur 4 continents (dont deux aux Etats-Unis), compte 1,5 million de clients et plusieurs fonds prestigieux à son capital (KKR & Co., TowerBrook Capital Partners). OVH c’est aussi 2 200 employés, 380 000 serveurs physiques dans les Datacenters, 20 Tbit/s de capacité réseau.

La Licorne française de l’hébergement web souhaite intégrer les marchés boursiers.

OVH, le fournisseur d’hébergement web et de service de cloud computing français, a en ligne de mire une intégration boursière. Rothshild & Co apporterait son expertise pour préparer leur IPO.

Pour le moment, Bloomberg dit qu’ils n’en sont qu’au stade des discussions, et que de ce fait, l’entrée en bourse pourrait être différente du premier semestre 2021. Il faut reconnaître que cette crise COVID-19 a beaucoup influencé les IPO et cela, même à New York. En France c’est la dernière information dévoilée au sujet d’une introduction en Bourse, il n’y en a eu que 3 cette année.

OVH se porte bien, avec plus d’1,5 million de clients de part le monde. La société est leader en Europe (19 Datacenters en France).

OVH a eu la sagesse de se faire une place auprès du grand public avec des offres d’hébergements web mutualisés intéressantes. Et OVH ne s’arrête pas là, un partenariat sur un projet de Cloud Européen avec T-Systems, qui est une filiale de l’opérateur Allemand Deutsche Telekom se met en place aussi.

On pourrait penser que le chiffre d’affaires d’OVH est majoritairement français alors que ce dernier représente 40%. Un signe qu’OVH fonctionne bien à l’international. Le rachat du cloud public vCloudAir (technologie de  VMware) aux Etats-Unis a permis à OVH de bien se positionner sur ce marché à très forte demande. C’est une étude de juin sur le cloud privé du cabinet Forrester qui dit que sur ce marché Nord-Américain, OVH prend une belle place, avec en prime 2 Datacenters.

OVH, pas à l’abris d’une défaillance technique

Le 31 mars, dans un de ses plus importants Datacenters, une panne a rendu complètement inaccessible un nombre très importants de sites, de jeux-vidéos en ligne et même d’opérateurs. Un Black Out de presque 3/4h, sans pour autant nous dire d’où venait le problème, évidemment.

Partager.

Les commentaires sont fermés.