Un rappel à la loi pour le Figaro pour non respect des règles RGPD

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Signalé par un particulier, la CNIL a adressé un rappel à la loi pour le site Le Figaro en matière de gestion des cookies. En effet, l’internaute dénonce les modalités de dépôt de ces traceurs. La CNIL a invité le Figaro ” à prendre les mesures et modification qui s’imposent”.

Cela remonte au 11 août 2018, lorsque une internaute avait signalé à la CNIL l’installation de cookies dès son atterrissage sur le site www.lefigaro.fr.

Dans sa réponse, la commission indique qu’un rappel à la loi a été adressé au délégué de la protection des données de la société Figaro et “que les modalités de dépôt des cookies doivent être conformes aux dispositions de l’article 82 de la loi informatique et libertés”.

Pour avoir une idée des faits, avant l’entrée en vigueur de la Réglementation Générale sur la Protection des Données personnelles (RGPD), les annonceurs et les différents sites pouvaient déposer sur le terminal de l’utilisateur autant de cookies qu’ils le souhaitaient et cela sans leurs consentements.

Cependant avec la récente loi, la RGPD impose un consentement libre, éclairé et univoque. Les sites qui suivent ce procédé, doivent donc non seulement avoir le simple “consentement” mais surtout impérativement l’informer des orientations et de l’utilité de chaque cookie ainsi que les modalités pour revenir sur leur consentement.

À rappeler que le visiteur doit toujours pouvoir accéder au site, même s’il refuse ces modalités de tracking.

Le Figaro a donc été invité par la CNIL à « prendre les mesures et modifications qui s’imposent », aussi bien sur les outils de tracking que sur le transfert des données personnelles dans des pays tiers à l’Union européenne.

Voici une copie des documents envoyés par la CNIL :

Partager.