Elon Musk : démonstration des puces cérébrales Neuralink, aujourd’hui vendredi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Elon Musk a publié sur son compte twitter que sa société de puces cérébrales Neuralink, organisera une démonstration de sa nouvelle technologie, en live aujourd’hui, vendredi 28 août.

Cette société, qui depuis sa création en 2016, se focalise sur une nouvelle technologie, serait habilitée à implanter dans le cerveau humain, une puce avec une intelligence artificielle, afin de surveiller et stimuler l’activité cérébrale. Le but, est d’adopter cette technologie afin d’aider à traiter sous certaines conditions certaines maladies neurologiques.

“Retransmission en direct du fonctionnement du dispositif @Neuralink vendredi à 15h, heure du Pacifique” (minuit en France), a tweeté Elon Musk tard dans la soirée de mardi 25 août. Cela fait longtemps qu’il fait du teasing pour cette démonstration. Le mois dernier, il a tweeté “je montrerai le fonctionnement des neurones en temps réel le 28 août”.

Cette technologie se compose de deux composants principaux, à savoir une première puce qui sera reliée à des électrodes installées dans le cerveau d’une personne, ainsi qu’un second dispositif qui lui sera assimilé à un dispositif d’assimilation comparable à une machine à coudre qui implante de façon chirurgicale ces électrodes.

Pour Elon Musk ce processus pourra rendre le dispositif aussi rapide et facile que la chirurgie oculaire Lasik.

À rappeler que la société a déjà présenté cette technologie pour la première fois en juillet 2019.

Pour la présentation de ce soir, il n’y a pas d’information concernant la  démonstration en direct de la micropuce.  Cette dernière sera placée derrière l’oreille, avec des fils qui seront étalés en éventail et se branchera à des électrodes implantées dans le cerveau.

L’objectif des électrodes est d’enregistrer l’activité et de stimuler les neurones du cerveau.

La puce se trouve derrière l’oreille, alors que les électrodes sont reliées au cerveau.

Elon Musk a déjà communiqué sur les usages de cette technologie. À court terme, l’objectif est de participer au traitement des lésions et des traumatismes cérébraux. Pour le long terme, Elon Musk souhaite que cette technologie puisse être utilisée contre des maladies plus complexes comme  Parkinson ou Alzheimer.

Le CEO de Tesla souhaite à travers ces puces, créer une connectivité entre le cerveau humain et l’intelligence artificielle, chose qui est confirmée par le Docteur Andrew Hires, neuro-scientifique, qui a validé certaines de ces “aspiration”

Partager.

Les commentaires sont fermés.