Voici les techniques envisageables pour contourner le blocage des sites pour adultes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Estimant que c’est une atteinte à la vie privée, un nouveau sondage de l’Ifop concernant l’adoption.de l’amendement  pour l’accès aux.sites pornographiques par les mineurs, confirme que 57 % sont sceptiques face à une telle proposition, au point de chercher des techniques de contournement.

 

Le Sénat français a adopté le 10 juin dernier, un amendement sur l’accès aux sites pornographiques par les mineurs. L’objectif de ce texte est claire ; restreindre l’accès.à ce genre de contenus, aux mineurs, au moyen d’une plateforme comme FranceConnect gérée par l’État ou via une carte bancaire.

Concrètement, un internaute qui.souhaite se rendre sur un site pornographique comme JacquieetMichel ou YouPorn, devra d’abord, rentrer ses informations personnelles pour valider son âge.

Pour cela, le gouvernement prévoit une première solution d’identification comme FranceConnect, qui est actuellement utilisée pour se connecter aux sites des Impôts ou de la Sécurité Sociale.

L’autre solution sera de saisir ses coordonnées de carte bancaire, qui normalement, ne peut être délivrée avant 16 ans.sans autorisation parentale. Cette nouvelle loi est loin de faire l’unanimité chez les internautes, puisque d’après un récent sondage réalisé par l’Ifop au profit du magazine La voix du X sur plus de 1 000 personnes, il ressort ainsi que 57 %  des sondées estiment que cette vérification relève d’une atteinte à la vie privée, alors que 43 % des interrogées estiment que cette loi n’est pas intrusive.

Concernant la question, de la méthode, ou de l’organisme de régulation de l’accès aux sites pornographiques, les internautes ne donnent pas de réponse et 56 % affirment ne pas faire confiance à l’État.

Pour une grande majorité des internautes (63 %), cette interdiction d’accéder aux sites.pornographiques relève de la responsabilité des parents, tandis que 18 % pensent que cela doit être de la responsabilité des éditeurs de sites.

Ifop statistique

Crédits : Ifop

Pour 59 % des sondés, l’interdiction d’accès aux sites pornographiques aux mineurs est une tâche impossible à l’heure actuelle.

Interrogés sur leur comportement, lorsqu’ils devront se connecter, pour accéder aux sites pour adultes, 64 % expliquent qu’ils chercheront d’abord un site non-bloqué ou n’exigeant pas un contrôle de l’âge. Certains expliquent même envisager un VPN.pour accéder au système (41 %) alors que d’autres imaginent plutôt un changement de DNS (31 %), alors que seulement 27 % des personnes, pensent faire contrôler leurs âges via un pass qu’il sera possible de se.procurer dans le commerce. Et pour finir, juste  16 % accepteront d’entrer leurs informations bancaires.

Partager.

Les commentaires sont fermés.