Apple poursuivi pour ses claviers papillon défectueux

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le clavier papillon a été décrit par Apple comme une véritable merveille, offrant à l’utilisateur des touches plus sensibles mais aux composants robustes, une annonce qui ne s’est pas concrétisée dans la réalité, puisque de nombreux échecs ont émergé.

« Avec notre mécanisme papillon de deuxième génération, les touches du clavier sont quatre fois plus stables qu’avec un mécanisme ciseau classique, pour plus de confort et de réactivité », explique Apple sur son site Web.

Mais entre la théorie et la pratique, ces types de claviers se sont révélés plutôt fragile.

macbook clavier apple

Selon Apple Insider la société a de nouveau été poursuivie collectivement par une action en justice, déposée vendredi 11 mai. La raison : ses claviers Macbook 2015 et McBook pro 2016, contiennent un défaut dans les pulsations dès qu’une quantité minimale de poussière ou de débris alimentaires s’accumulent sous une touche, empêchant ainsi la retranscription du caractère lié, et compromettant ainsi les fonctionnalités principales du Macbook. Apple est accusée d’une part d’avoir eu connaissance des défauts du clavier avant la sortie du produit, et d’autre part, de ne pas se conformer à la garantie de l’Etat.

Un acte d’accusation soutenu par 23 000 consommateurs

Un cabinet d’avocats basé à San Francisco, Girard Gibbs, a ainsi déposé une action en justice contre Apple au nom de deux utilisateurs, Zixuan Rao et Kyle Barbaro. Ils réclament des dédommagements financiers pour tous ceux ayant été contraints de passer par le SAV, ainsi que la reconnaissance publique par Apple que leurs claviers papillon ont un défaut de conception qui les amènent à se casser facilement.

Zixuan Rao a acheté un MacBook Pro 15 pouces en Janvier. Un mois plus tard, la touche B ne fonctionnait pas correctement. Puisque le problème n’a pas été résolu dans l’Apple Store, Apple lui a offert une réparation gratuite, qui a duré une semaine. L’utilisateur doutant de la fiabilité de ces claviers a décidé de passer à un clavier externe. Quant à Kyle Barbaro, il a rencontré un problème avec la barre d’espace sur le MacBook Pro 2016. Après une réparation rapide, le problème a ressurgi quelques semaines plus tard. Le Mac n’étant alors plus sous garantie, Apple lui aurait proposé une réparation moyennant 700 $.

Les deux clients ont alors cherché un soutien au sein de la communauté Apple pour entamer une action en justice. Il y a une quinzaine de jours, une pétition, qui a récolté plus de 17 000 signatures, circulait sur Change.org dans laquelle Apple était invitée à remplacer gratuitement ses claviers. De nombreux clients ont été surpris du fait que la garantie d’Apple ne couvre pas ce problème, et que le clavier devienne inopérant même après une réparation.

Mais aujourd’hui la pétition s’est transformée en recours collectif contre la firme à la pomme.

Partager.